GIMAEX VIVRA communiqué CGT du 9 mai 2018

GIMAEX VIVRA

  GIMAEX est un fabricant de matériel incendie, il était menacé de faillite par le fait de certaines exportations à l’étranger non réglées par les commanditaires, comme il y a peu l’entreprise SIDES.

Ainsi il fallait sauver le soldat GIMAEX, et qui dès le début en était?

La CGT, parce qu’on croit au travail et à la nécessité de défendre l’outil de travail et le savoir-faire, la CGT de l’entreprise de l’union locale Roanne (42), de la fédération de la métallurgie et des services publics d’incendie et de secours (fédération des services publics).

La sénatrice Troendlé, le sénateur Gay, le directeur général de la Sécurité Civile et de la Gestion des crises ont eux aussi contribués par leurs moyens propres à permettre une issue la plus favorable possible à cette situation.

La CGT dans ses différentes composantes à contribuer à:

  • sauver les emplois
  • sauver le savoir-faire et l’outil industriel
  • la préservation des 4 sites

Tous ces objectifs ont été réalisés, les salariés et tous ceux qui y ont contribué peuvent se féliciter, les autres aussi d’ailleurs.

Le tribunal de commerce de Bobigny s’est prononcé le 12 avril 2018

Téléchargez en pdf ICI

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *